Tout savoir sur...

LMP : comment cela fonctionne ?

Devenir loueur en meublé professionnel (LMP) comporte plusieurs avantages financiers grâce à une fiscalité intéressante et une rentabilité élevée. Encore faut-il remplir un certain nombre de critères.

Les conditions pour devenir LMP

Le loueur en meublé professionnel perçoit des recettes découlant de la location de ses appartements meublés. Ces logements font souvent partie de résidences médicalisées, étudiantes ou encore touristiques. L’investissement est soumis à trois conditions qui doivent être cumulées afin d’être considéré comme LMP.

Il faut d’abord qu’un des membres du foyer fiscal soit inscrit au Registre du commerce et des sociétés. Les revenus LMP doivent ensuite représenter plus de 23 000 € de recettes annuelles et qu’ils constituent au moins 50 % du revenu d’activité du foyer fiscal. Enfin, avec ce statut, les revenus locatifs doivent être déclarés dans les BIC (Biens industriels et commerciaux).

Les avantages du LMP

Bénéficier du statut de LMP ouvre la porte à de nombreux avantages. Les murs et le mobilier peuvent être amortis sur plusieurs années. La TVA peut également être récupérée mais sous certaines conditions. Pour cela, le loueur devra investir dans des logements neufs proposant trois des quatre services suivants : accueil, petit-déjeuner, nettoyage des locaux ou nettoyage du linge. Le principal avantage réside sans doute dans la possibilité d’imputer les déficits liés à l’activité de LMP du revenu global de l’année et des six années suivantes.

Un statut à l’intention des personnes possédant un capital important et qui souhaiteraient développer leur patrimoine.

Loading