Professionnels
Tout savoir sur...

Les prêts spécial neuf

Investir dans l’immobilier neuf donne accès à des plans de financement spécifiques. Pour tirer le meilleur parti de ces prêts spécial neuf, découvrez quels sont les logements concernés et ce à quoi vous avez droit.

Le cas de l'achat sur plan

Dans le cas de l’achat sur plan, l’acquéreur doit continuer à payer le loyer et les charges dans la résidence qu’il occupe, en plus du prix d’achat en tant que tel.

Pour jongler entre ces différents coûts, il est recommandé de choisir un dispositif de Vente en l’état d’achèvement (VEFA). Ce type de financement permet d’avoir accès à des fonds débloqués en fonction des besoins sur la durée. Par exemple, une fois les fondations terminées, 35 % du prêt sont débloqués. Après construction de la toiture et de la terrasse, de nouveau 35 %. Lorsque les travaux sont terminés, 25 %. Et les 5 % restants sont perçus une fois le logement livré. Ce n’est qu’après le versement de la totalité du prêt, donc quand le logement peut être occupé, que l’acquéreur commence à rembourser son crédit.

Le PTZ+ 2012

Cette année, le Prêt à taux zéro (PTZ+ 2012) s’applique aux logements répondant aux normes BBC (Bâtiment basse consommation) et est accordé avant tout aux personnes qui construisent ou achètent une habitation neuve dans le but d’en faire leur résidence principale.

La spécificité du PTZ+ 2012 par rapport aux autres prêts spécial neuf ? Celui-ci est réservé aux primo-accédants. Il est par ailleurs soumis à des plafonds variant en fonction du nombre de personnes qui occuperont le logement concerné et de la zone dans laquelle se trouve cette résidence.

Loading