Tout savoir sur...

Crédit immobilier : à quoi correspond le Taux Effectif Global (TEG) ?

La loi impose aux banques d'afficher sur leur vitrine et publicités le TEG s’appliquant à leurs prêts immobiliers. Destiné à protéger l’emprunteur en lui fournissant une indication fiable du coût des prêts, que recouvre en réalité cet acronyme familier ?

Le TEG : définition

Le taux effectif global désigne le coût total du prêt consenti au souscripteur, exprimé en un pourcentage annuel représentant le montant global dudit crédit. Fixé sur la base des taux d’intérêts relatifs au prêt, il comprend en outre l’ensemble des frais payables par l’emprunteur : frais de dossier, frais de garantie, frais des assurance obligatoires, éventuelles commissions à des intermédiaires…

Pour un prêt de 100 000 € par exemple, souscrit sur 15 ans : un taux nominal de 4,30 %, auxquels s’ajoutent 800 € de frais de dossiers (soit 0,12 % du coût total), 27 € par mois d’assurance constante (soit 0,52 % supplémentaires), et 1 600 € de frais de garanties (soit 0,24 %), aboutiront à un TEG de 5,19 %.

Le TEG, un outil de comparaison

Puisqu’il indique au souscripteur son coût total, le TEG s’avère un indicateur précis et fiable lorsque vient l’heure de comparer les différentes offres de crédits immobiliers. Il permet d’appréhender de façon simple l’ordre de grandeur d’une proposition de financement, un TEG signifiant toujours in fine un coût total de prêt plus élevé.

Attention toutefois : s’il permet certes la comparaison des tarifs, le TEG ne révèle en rien les modalités d’assurance ou de garantie incluses dans la proposition émise par la banque. Faites donc preuve de prudence : si le prix total du crédit est le premier critère de choix, le rapport entre les prestations fournies et le prix indiqué doit surtout servir d’indicateur. L’objectif ? Un prêt avantageux, reposant sur des solides garanties en cas de problème.

Loading