Tout savoir sur...

Investir en zone rurale : des options multiples

Prix réduits, engouement pour la campagne… L’achat d’un bien immobilier en zone rurale apparaît comme un investissement payant. Le point sur des possibilités plurielles de gains financiers.

L’intérêt majeur d’un investissement en zone rurale ? Les tarifs, généralement moins élevés qu’en ville, permettent avec un budget moins élevé d'accéder à la propriété. En Bourgogne par exemple, le prix moyen au mètre carré se situait fin 2011 autour des 2 142 € à Dijon alors qu'à Givry, petite commune du département, il atteignait 1 530 €. Un ratio convaincant qui, se vérifie sur l’ensemble des régions françaises et, laisse place à plusieurs opportunités de rendement financier.

Investir en zone rurale : la location à l’année

Avec une forte demande en zone rurale, la location à l’année permet de percevoir des revenus fixes et réguliers. Une stratégie profitable, gage de tranquillité, à condition de bien calculer le rendement de votre investissement locatif en amont.

Investir en zone rurale : la location saisonnière

A la semaine ou à la quinzaine, les locations saisonnières permettent des gains importants et immédiats. Attention toutefois ! Impossible par exemple de pratiquer en Franche-Comté, où la semaine de location pour 4 personnes avoisine généralement les 300 € maximum, les prix affichés en Provence, qui flirtent déjà hors saison autour des 1 500 € les 7 jours.

Investir en zone rurale : l’activité touristique

Autre alternative : les gîtes et autres chambres d’hôtes. L’APCE (Agence pour la création d’entreprise) évalue à quelques 5 500 € annuels le chiffre d’affaires moyen d’un gîte, toute situation géographique et niveaux de conforts confondus.

En bonus : la location saisonnière, les chambres et gîtes ruraux permettent de bénéficier d’avantages fiscaux. La loi Demessine par exemple, synonyme d’une réduction d’impôt de l’ordre de 25 % de la valeur du bien, contribue à affirmer l’intérêt financier d’un investissement locatif dédié au tourisme en zone rurale.

Loading